Blog geekesque... ou presque

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Raspberry Pi : Changer de carte SD sans perte

Ce tutoriel concerne les Raspberry Pi mais est facilement transposable à tout système utilisant des cartes SD.

Si comme moi vous avez acheté une SD NOOBS, vous n'avez que 8Go sur la carte, avec au mieux 5 Go d'utilisables. Et surtout, comme vous avez déjà configuré votre système, installé ou développé des applications, vous ne voulez pas tout perdre. Mais vous manquez de place, cruellement. Heureusement, il est possible de cloner sa carte sur une plus grande.

Je donne les explications pour procéder sous Windows et sous linux, car les logiciels employés ne sont pas les mêmes. Tous les logiciels utilisés sont gratuits.

Les pré-requis

Matériel

  • la carte SD originale,
  • la carte SD de destination (au minimum de taille identique),
  • un lecteur de carte SD connecté à votre PC

Logiciels

sous windows
sous linux
  • dd (inclus dans toute bonne distribution)[1]
  • gparted

Création de l'image

sous Windows

La première chose à savoir, c'est que lorsque vous insèrerez la SD originale; Windows vous proposera de la formater. N'acceptez surtout pas ! Le but n'est vraiment pas d'effacer tout son contenu !

Une fois que la SD originale est connectée, lancez USB Duplicator Image Creator. Il vous demandera de choisir l'emplacement de la carte, le répertoire de destination de l'image ainsi que le nom de l'image, et la taille de l'image. Pour ce dernier point, choisissez la valeur par défaut: Entire disk.

Cliquez sur Create image et patientez un peu. Une fois fini, vous pouvez fermer le logiciel et éjecter votre carte.

sous linux

Il faut identifier le point de montage de votre SD. Pour cela, utilisez soit gparted soit la commande mount, dans les deux cas en tant que root. Le point de montage est habituellement /dev/mmcblkX avec X qui est un chiffre (souvent 0).

  • Avec gparted, la carte apparaît dans la liste des lecteurs, vous pouvez donc facilement l'identifier par sa taille.
  • Avec mount, il faut repérer les points de montages du type /dev/mmcblkXpy et "oublier" la partie py.

Une fois ce point de montage trouvé, il faut exécuter la commande suivante (en tant que root):

dd bs=1M if=/dev/mmcblk__X__ of=/tmp/SDOriginale.img

bs est le nombre d'octets copiés à la fois, par défaut il est à 512. 1M fait copier 1Mo à la fois, qui est un bon équilibre temps/ressources, if est le disque source et of est la destination du fichier de sortie

Vous pouvez maintenant démonter et éjecter votre carte.

Clonage de l'image

sous Windows

Insérez votre SD de destination dans le lecteur et lancez USB Duplicator Image Writer. Sélectionnez l'image précédemment créée et le lecteur de destination, puis cliquez Write image.

Une fois que l'opération est finie, fermez le logiciel et passez à l'étape suivante.

sous linux

Nous allons faire l'opération inverse à la création de l'image. Insérez la carte SD, trouvez son point de montage et lancez la commande:

dd bs=1M if=/tmp/SDOriginale.img of=/dev/mmcblk__X__

Si la machine permet de monter 2 cartes SD en même temps, on peut faire le clonage en une seule étape: ''dd bs=1M if=/dev/mmcblkX1 of=/dev/mmcblkX2

Etendre la partition

Oui, c'est bien joli tout ça, mais on a maintenant une carte SD qui est à l'image de l'originale et exactement de la même taille... Il est temps de passer à l'étape cruciale.

Que ce soit sous Windows avec Partition Manager ou sous linux avec gparted, c'est exactement la même chose:

  • Insérez la carte SD de destination (si jamais vous l'aviez éjectée).
  • Lancez le logiciel correspondat à votre environnement.
  • Sélectionnez la partition à agrandir. A priori, c'est celle qui est juste avant l'espace non alloué, et aussi la plus grande.
  • Soit avec un clic droit, soit par les menus, choisissez de redimensionner cette partition, et prenez tout l'espace disponible.
  • Une fois que le partitionnement vous convient, Appliquez les changements. En effet, ces logiciels ne font rien tant que vous ne le leur demandez pas explicitement, pour des raisons de sécurité.
  • Fermez le logiciel et éjectez, tout doit être ok.

Note

[1] Sous Windows, vous pouvez aussi avoir dd en utilisant MobaXterm

Commentaires

1. Le jeudi 10 août 2017, 18:37 par chance

Ι just couldn't go awaʏ your web site pгior to suցgesting
that I actually enjoyed the usuaⅼ information an іndividual
supply to your visitors? Ιs ցoing to be back ceaselessly to check out new posts

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.g33k-zone.org/index.php?trackback/98

Fil des commentaires de ce billet